Repression : Syndicat 1 / Exploiteur 0

mercredi 27 janvier 2016
par  sudeducoise

Sud education Oise dénonce un contexte général de répression syndicale orchestré par l’Etat :

  • Condamnation à 24 mois de prison, dont 9 ferme, des 8 syndicalistes ex Goodyear à la demande du parquet. Motif : avoir lutté pour la sauvegarde des emplois de tous les travailleurs de GoodYear Amiens .
  • Radiation de Yann Le Merrer, fonctionnaire de la poste. Motif : activisme syndical (une première depuis les statuts de 1951)
  • Condamnation en appel de 9 militants de la confédération paysanne à des amendes. Motif : action syndicale revendiquée à la ferme des 1000 vaches.
  • Mutation forcée et procédure disciplinaire à l’encontre d’enseignants de Toulouse et de Colombes. Motif : fait de grève pour défendre l’éducation prioritaire
JPEG - 60.9 ko

Parallèlement,

  • l’Etat est le ’premier négrier’ de France, en usant et abusant des emplois précaires : pas condamné.
  • L’entreprise Good Year, aux bénéfices records, qui par les licenciements massifs détruit des vies : l’État leur offre la séquestration de syndicalistes pour 9 mois.
  • Ramery, propriétaire de la ferme des 1000 vaches, travaille dans l’illégalité : condamnation d’astreinte pour non respect du nombre de vaches autorisées (800 au lieu des 500 autorisés), astreinte qu’il se permet de ne pas payer sans être inquiété.

Les exploiteurs dérogent à leurs devoirs sans souci, par contre les droits des travailleurs sont floués sans que leurs contestations soient reconnues.

Y aurait-il deux poids deux mesures ?

La lutte continue ! Syndiquez vous !


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois