Souffrance au travail à l’EREA de Crévecoeur le Grand - ça suffit !!!!

samedi 20 février 2016
par  sudeducoise

Une grande majorité des personnels enseignants de l’EREA (Établissement Régional d’Enseignement Adapté) de Crévecoeur le Grand dans l’Oise tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Le climat dans lequel les collègues exercent leurs fonctions doit cesser : mépris, dénigrement, agressivité hiérarchique.

JPEG - 13.9 ko L’équipe pédagogique est composée de 7,5 PE spécialisés (option F) en classe, 18 PE-Éducateurs intervenants principalement sur l’internat éducatif, 11 PLP Enseignements Professionnels et 2,5 PLC.... Au total 120 élèves environ, de la 6ème au CAP, venus de l’Oise et des départements voisins.

SEGPA pour certains, avec internat, parfois Lycée Professionnel pour d’autres, ou collège... mais de moins en moins considéré et nommé tel qu’il est, l’EREA, un Etablissement Régional d’Enseignement Adapté accueillant des élèves aux profils spécifiques et bénéficiant d’une prise en charge éducative par des PE-Éducateurs à l’ internat.

L’an passé, avec changement de l’équipe de direction, le climat de travail s’est tendu au fur et à mesure de l’année et a conduit à une grève interne le 12 mai 2015. Le CHSCT D a du être alerté. Malgré plusieurs délégations reçues par le cheffe d’établissement puis par des représentants de l’Inspection Académique, la fin d’année n’a pas permis aux personnels de partir en vacances sereinement : certains se sont vus opposer un avis négatif pour être reconduits sur leur poste, avis qui a été supprimé suite aux interventions syndicales en CAPD.

Dès la rentrée, l’atmosphère délétère s’est de nouveau dégradée : pressions hiérarchiques, décisions de fonctionnement prises sans concertation avec les professionnels, modification du règlement intérieur de l’établissement durant les congés sans consultation du CA, audit de l’établissement par les services Académiques en décembre dernier. Vient s’ajouter à cela la circulaire du MEN en octobre sur les postes de PE Éducs en EREA qui préconise le remplacement de ces derniers par des Assistants d’Éducation au sein des internats ! De quoi faire de rudes économies sur la tête d’élèves déjà en grande difficulté et multiplier les contrats précaires dans l’EN.

Depuis le début de l’année, les violences se multiplient entre élèves. Une partie des personnels se sent de plus en plus agressée par la directrice, plusieurs collègues sont en arrêts maladies, d’autres pensent à changer de postes, et pire certains, pour sortir de cette situation de souffrance, envisagent la démission !

Les alertes et la mobilisation des personnels de l’EREA pour dénoncer cette situation se multiplient mais les solutions concrètes pour sortir de cette souffrance au travail se font attendre. Les organisations syndicales s’allient pour soutenir et défendre les collègues.

Les enseignants, par le biais de l’Intersyndicale FSU, SNETAA FO, et SUD Éducation, ont déposé un préavis de grève pour le 1er mars 2016, afin d’alerter de nouveau sur la dégradation inéluctable de la situation de l’EREA si rien n’est fait rapidement. Dégradation qui se caractérise par une croissance de l’insécurité physique des élèves et psychique des personnels qui se trouvent ainsi en difficultés pour exercer sereinement leur missions d’éducation et d’enseignement.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois